Le Directeur

Yves Piller

A sa sortie de l’Ecole Normale, en 1976, Yves PILLER commence à diriger différents chœurs. Encouragé par des amis, il crée alors le choeur La Rose des Vents et décide de compléter sa formation musicale au Conservatoire de Fribourg avec, entre autres professeurs, le regretté Oscar Moret. Il obtient le diplôme d’enseignement de la musique dans les écoles secondaires. Il est également licencié en Sciences de l’Education de l’Université de Genève et titulaire d’un diplôme d’enseignant spécialisé, profession exercée jusqu’à sa récente retraite.

Avec ses chœurs, il aura l’occasion d’aborder différents répertoires, allant de la musique populaire a capella à des œuvres avec accompagnement d’orchestre, sans oublier plusieurs créations (Ducret, Gesseney, …).
La rencontre avec André Ducret – à qui il succède à la direction du Petit Choeur de Ste-Thérèse, sera un moment décisif non seulement pour la poursuite de sa formation dans l’art de la direction chorale, mais également pour ses débuts dans la composition.

Pour répondre aux besoins du moment, Yves Piller commence à écrire bon nombre de chansons pour choeurs d’enfants, notamment sur des textes de Pierre Savary, Marie-Claire Dewarrat, Pascale Zermatten ou Anne-Marie Geinoz. Au début des années 80 a commencé un fructueux compagnonnage avec la complicité d’Emile Gardaz.

En 2011, pour fêter le 125ème anniversaire de la Cécilienne de Romont et les 10 ans de l’Annonciade, il compose « Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce », sur un texte de l’abbé Pascal Desthieux.

Appelé à faire part de son expérience formateur d’adultes, le musicien et pédagogue a assuré la formation continue aussi bien d’enseignants que celle de chefs de choeurs débutants ou chevronnés. Il fonctionne aussi régulièrement en Suisse Romande en tant qu’expert lors de fêtes de chant.

Initiateur des 20 Heures de Musiques – Romont, il est le responsable artistique, depuis 1996, de ce feu d’artifice musical du chef-lieu romontois.

Avec « Le Chœur du Vendredi Saint » (qui ne chante presque qu’à cette date, à Romont, durant la liturgie des Pleureuses) et « Le Double Quoi ? », petit ensemble quasi familial, Yves Piller poursuit inlassablement son envie de faire partager sa passion pour l’art choral, preuve en est cette nouvelle aventure avec l’Ensemble Vocal FREQUENCES.